La verrière : source de lumière et esthétique

La lumière naturelle a toujours tenu une place importante dans les choix architecturaux tant pour son rôle économique qu’esthétique. Dans l’Antiquité, on faisait entrer la lumière du jour par le percement à l’intérieur des bâtiments. L’architecture religieuse du Moyen Age voit l’apparition des vitraux.
Puis au fil des siècles, la maîtrise de la production de matériaux comme le verre, le fer ou le béton armé, la connaissance et l’évolution des techniques de construction ont permis une utilisation plus poussée et réfléchie de cette lumière du jour .
Aujourd’hui, le respect de l’environnement et la lutte contre le dérèglement climatique imposent aux architectes et autres acteurs de la construction des critères importants. Le trio lumière naturelle, surchauffes et déperditions est donc mis en avant.
La verrière est donc au goût de jour, elle apporte une grande quantité de lumière, brouille les frontières sensibles entre l’intérieur et l’extérieur.
La verrière apporte également une touche design et industrielle à votre pièce tout en vous procurant une impression de bien être.